France (départ)

Espagne

Maroc

Sénégal

Argentine

Chili

Taiwan

Chine

Vietnam Cambodge Thailande Malaisie

Scandinavie

Allemagne

Pays-Bas

Belgique

France (Retour)

 

Retour page d'accueil

 

 

 

CHILI

 

Mercredi 18 fevrier 2004 (Vincent)
Rio Blanco - Los Andes
46 km total : 6672 km

Mathieu Monceaux


1er reveil chilien. Nous sommes rapidement en route pour devaler les pentes jusqu a Los Andes. Malgre la descente ininterrompue, nous avons a depasser les 20 km/h, fort vent de face oblige...
La montagne cote chilien est plutot moins coloree (et donc moins magnifique) que du cote argentin... mais ca reste vraiment beau... on s en contentera !
Nous devons absolument atteindre Los Andes, la seule grand ville du coin, avant d acheter le dejeuner : nous n avons toujours pas de pesos chiliens en poche.
Il est 13h lorsque nous faisons LA RENCONTRE du voyage :
Dans la descente, on apercoit un type en sens inverse sur un drole de velo... un velo couche (ou bent) lui aussi charge comme un mulet !! On lui fait signe de s arreter pour discuter un moment. Le type est francais, nous dit qu il s appelle Mathieu...
"- Mathieu Monceaux ?" ai je demande plein d espoir. Il me regarde tout etonne..mais c est bien le Mathieu en question !
Mathieu Monceaux est un type parti depuis 2 ans autour du monde, sur un velo couche. Nous nous etions enormement servi de son site internet (http://tourdumondeenbent.free.fr/index800.html) pour preparer notre voyage. Nous parlions encore de lui la veille au soir, sans savoir ou il en etait de son tour du monde, s il etait deja rentre ou non... bref : la grosse surprise !!
Nous discutons bien 2 heures avec lui : il tourne avec 3 dollars par jour, a fait 37000km en 19 mois et en a encore pour 3 ans a tirer (avant sans doute de refaire le plein de credits pour partir a nouveau)... bref, un vrai heros des temps modernes !
Apres cette joyeuse discussion, nous repartons de plus belle : "Tu te rends compte, on a vu Mathieu Monceaux en descendant de la Cordilliere ! Voila un truc qu on pourra raconter a nos enfants !".
Arrives a Los Andes, on tire un peu d argent et on fait les courses pour nos sandwichs du dejeuner : au Chili, les prix sont partiquement aussi eleves qu en France... plus question d aller au restaurant tous les midis.
Dejeuner au soleil sur la grand place de Los Andes, senace cyber pour raconter au plus vite nos exploits andins...
Deja 20h, l heure de chercher un toit pour la nuit : nous sortons quelque peu de la ville avant de toquer a une eglise (habitude que nous avioons perdue depuis l espagne). Le parroco nous y accueillera royalement dans la crypte...
Ce soir, seance nostalgie : nous regardons tout emus la cassette video de notre desormais mythique traversee de la Cordillere sur le mini-ecran de la camera... 


Jeudi 19 fevrier 2004 (J+130)  (Romain)
65 km Total : 6737 km
Depart : Los Andes Arrivee : Colina

La cuesta


Reveil special aujourd'hui : un americo-chilien d'origine francaise ami du pretre vient nous reveiller. Il sait dire "boujour". A 8h00 du mat', je ne suis pas apte a entamer une discussion en anglais-espagnol-francais mais Vincemt s'y colle avec enthousiasme...

Nous partons finalement sur la route, qui se revele etre une autoroute, l'equivalent d'une grosse nationnale francaise ... bref, c'est bof. Au bout de 11 km, un tunnel. Nous le savions, il faut juste le "contourner" em prenant la cuesta... Cela nous prendra finalement 4 heures : la cote est en chemin de terre et tres pentue, nous qui pensions avoir quitte les montagnes, nous y revoila. Pour ne rien arranger, un chien du coin decide de nous suivre toute la montee (j'aime pas les chiens qui font pas ce qu'on leur dit). Pendant la descente nous parvenons a le semer, mais non sans difficultes, il est endurant !!

Nous sortons du chemin de terre vers 14h30, le ventre vide. Sur les premiers 500 m on s'arrette au premier resto trouve. Ce n'est pas tout a fait un resto (de toute facon, avec les prix chiliens, quasiment identiques aux prix europeen, on a pas les moyens) mais ils proposent de bonnes enpanadas que nous mangerons avec des oeufs.
Apres ce dejeuner, on repart sur les velos, pas pour longtemps. La chaleur est telle que nous comprenons rapidemment qu'il vaut mieu s'arreter. Une heure de pause lecture plus tard on est reparti pour une dizaine de km jusqu'a Colina. Nous y appelons Marie, une amie de prepa actuellement a Santiago, puis nous cherchons un endroit ou dormir.
La piste du pretre ne fonctionne pas mais un fidele present a la messe ce soir nous invite gentillement chez lui. Ce chilien typique (1m20) est adorable et nous invite meme a dinner. Nous dinerons devant le festival de Viña del Mar, festival de musique qui passe a la TV.




Vendredi 20 fevrier 2004 (Vincent)
Colina-Santiago
67 km   Total :6804 km

Arrivee a la capitale



A peine plus de 40km nous separent de Santiago. Nous y arriverons pour le dejeuner, ou nous trouvons un menu pas trop cher, pas loin de l universite. Au programme de l apres midi :
- passage a l ambassade de Chine pour nous faire faire un visa.
- se rendre a l appartement de Bilou, une copine de Romain qui est actuellement en vacances dans le sud du Chili... ses colocataires sont au courant de notre venue.

Pour l ambassade de Chine, c est vite regle : ils ne delivrent les visas qu aux chiliens... il faudra attendre d etre a Hong Kong pour se le faire faire.

Nous arrivons ensuite a l appart de Bilou ou nous faisons la connaisance de Diego puis de Sebastian. On a au depart beaucoup de mal a les comprendre (on avait l habitude des argentins qui parlent tres lentement) mais ils sont tres sympas ! Si bien qu apres le diner (des pates preparees par nos soins) nous sortons tous ensemble chez des amis de Sebastian pour une soiree vraiment cool ! Il est 4h du matin, nous sommes tres fatigues, il est temps de rentrer au bercail... mais ou est donc passe Romain ?
Apres une recherche minutieuse, nous nous apercevons qu il s est endormi aux toilettes (tiens, ca me rappelle quelque chose...) ! 10 min a tambouriner sur la porte le reveillerons finalement... la semaine a Santiago promet d etre terrible !



Samedi 21 fevrier 2004 (J+132)  (Romain)
Santiago -> Glande totale -> "la raja"


Reveil difficile ce matin, sur le coup des 13h00. Nous enchainons en regardant la tele. Sebastian, chez qui nous sommes, a le cable et soixante chaines de tele dans le salon. Nous en profitons pour faire une vrai cure de tele. Tout y passe : film, serie (friends !) et meme .. la ceremonie des cesars. Une des premire fois que nous la voyons en integralite. Le pire, c'est qu'on se marre bien... On se sent presqu'en france !
La seule coupure tele que l'on s'autorise est un tour au burger king ... dure la vie. Nous y allons avec Sebastian (il est completement "buena onda" comme ils disent ici) qui nous explique son expression favorite : La raja. Ca veut dire "c'est de la balle", ou "c'est enorme ! ". Il faut le dire en insistant bien sur la jota et la c la classe.




Dimanche 22 fevrier 2004 (Vincent)

Lose a Santiago... 2eme !


Aujourd hui encore sera un jour off : nous profitons a bloc du confort moderne et prenons un malin plaisir a nous affaler sur les canapes devant la tele.
Au programme aujourd hui : la finale du tournoi de Buenos Aires. Coria s impose en 2 sets contre Moya. Ca me fait terriblement plaisir de voir un match de tennis a la tele.
Pour le reste de la journee, rien de passionnant...
Notons juste qu en ce moment se deroule le festival de Viña del Mar, un festival international de musique... nos collocataires se moquent de l evenement disant que ce ne sont que des stars dechues qui y participent (genre Toto ou Adamo pour les plus connus, sans compter les Juan Gabriel et autres vedettes)... mais nous le regarderons tout de meme toute la soiree... allez comprendre...



Lundi 23 fevrier 2004 (J+134)  (Romain)
Santiago -> Peinture + TV


Ce matin nopus voulons faire quelque chose. On a rien fait depuis deux jours alors on se lance : nous allons repeindre nos velos. Ils sont trop beaux et les gens n'arretent pas de nous demander combien ca coute en disant "mucha plata" (beaucoup de fric). On a beau diviser le prix par 10 on passe tout de meme pour des gros riches (ce qui n'est pas faux). Cependant, cela gache un peu nos relations avec les gens...
Nous achetons donc de la peinture et nous lancons. Le but est de rendre les velos moches, nous ne sommes donc pas tres appliques et c'est rapide. Le resultat est plutot reussit (les velos sont moches)
RAS pour le reste de la journee.




Mardi 24 fevrier  (Vincent)
Des guides, des guides... oui mais des en anglais !


Aujourd hui, nous avons deux choses a faire :
- chercher des cartes postales
- acheter des guides Lonely Planet pour l Asie

Nous commencerons par les guides : nous ecumons toutes les librairies de la ville... rien ! Les librairies sont minuscules et ont toutes les memes bouquins... et rien sur l Asie en anglais...
Pour les cartes postales, ce n est pas gagne non plus : elles sont toutes tres moches et tres cheres... pour finir, il se fait tard et nous decidons de developper des photos en guise de carte postale : ce sera moins cher et plus sympa. Le labo photo est deja ferme... on verra demain...

21h : nous rentrons a la maison sans guide et sans carte postale... encore une journee bien productive... "qu est ce qu il y a la tele ?"



Mercredi 25 fevrier 2004 (J+136)  (Romain)

Arrivee de l'invitee (!)


Ce matin, nous partons faire developper qq photos en guise de cartes postales pour les gens qui nous ont acceuillis en argentine.
Quand nous revonons, Marie est arrivee chez elle de retour de vacances. Dans la mesure ou nous sommes installe depuis 4 jours nous avons plus l'impression de la recevoir que le contraire. C'est en tout cas super sympa et irreel de la retrouver au chili!!
Apres le dejeuner (classique, des pates) elle nous emmene visiter "sa" ville. La ville presente un interet touristique limite mais cela reste sympa de se ballader dans les rues animees. Le centre a ete detruit plusieurs fois par des terremotos (tremblement de terre) il n'y a donc pas trop de batiments anciens...c'est donc souvent moche. Nous retiendrons tout de meme de la journee "la plaza de armas" et le cerro san lucia, petite colinne d'ou l'on peut voir une grande partie de la ville.
Apres la visite nous partons prendre un pot chez un pote a elle. Tres sympa. Le mec bosse en ministere de l'environnement, son prochain boulot va etre de decider le parcour des chemins de randonnees sur l'ile de Pacques... dure la vie !
Quand nous rentrons il est deja tard et nous nous couchons donc rapidement apres le dinner.



Jeudi 26 fevrier  (Vincent)
Le Cerro St Cristobal



L arrivee de Bilou hier nous a remis dans le droit chemin : finie la lose devant la tele... a nous la decouverte de Santiago !
Ce matin, apres une visite a l ambassade de France (quel bonheur de demander un renseignement en francais), nous montons en haut du Cerro St Cristobal, une grande colline qui surplombe la ville... la pente est assez raide : autant dire que je suis assez impressionne par Bilou qui realise l exploit d effectuer toute l ascenssion en tongues !
Arrives en haut, nous croisons un type qui bosse au Conseil General des Yvelines... en voyant nos tee-shirts, il a cru qu on venait le chercher pour qu il rentre bosser a Versailles...
La vue est assez impressionnante : d un cote quelques collines et montagnes, de l autre, le grand Santiago (5 millions d habitants, des habitations a perte de vue) avec la Cordilliere en toile de fond... la raja !
Nous descendons vers 14h (toujours a pied, l auto stop ne fonctionnant pas avec nos tetes de Robinson Crusoe) et dejeunons en ville avant de se diriger vers le musee d art precolombien... le temps que notre merveilleux guide (bilou) le retrouve enfin, il est 19h... ca vaut pas le coup de payer pour une demi heure... on se contentera des deux salles libres d acces : on y apprend que les populations locales avaient un systeme d ecriture avec des noeuds sur des bouts de ficelle... pas tres pratique pour ecrire un roman !
Nous repartons direction Plaza del Arma pour y siroter un coca. Nous tombons alors sur un concert de fanfare (speciale pensee pour Helene)... la musique fait un peu penser a celle des allees de Disneyland (et je sais de quoi je parle) ... genial !!! :o)
Le soir, nous sortons avec Diego, Sebastian, Bilou et un autre Sebastian... ce dernier parle vraiment hyper vite (on pige rien) et place des "Catchai ?" ("tu piges ?") tous les 2 mots... assez deroutant mais le type est vraiment buena onda... 
Pendant la soiree, nous changerons plusieurs fois de bar dans l avenue Suecia (l avenue des jeunes cools) pour une nuit vraiment agreable... 5 heures : il est temps de se coucher... nous mettons le reveil a 8h pour profiter a fond de notre journee a la plage demain.


Vendredi 27 fevrier 2004 (J+138)  (Romain)

Valpo + Viña (c'est du bonheur de faire les "ñ", il y a une touche expres !) + foie gras


Reveil tres difficille apres 3h00 de sommeil. Nous sommes exploses mais motives.
Nous partons vers 10h00 en voiture avec Sebastian (pas le colloc mais un de ses potes, buena onda aussi). Valparaiso est a 120km. Le plus dur est de sortir de la ville qui fait a elle toute seule 30 par 40 km, mais ensuite ca roule bien et nous arrivons rapidement.
Valparaiso est une ville assez jolie, avec des maisons colorees flanquees sur de grandes collines qui font face au pacifique. C'est la premiere fois que nous le voyons, globalement il est bleu.
Ce matin le programme est de monter en haut de l'une des collines (nous le ferons a pied, a cote de l'"ascensor") et de visiter la maison de pablo neruda qui s'y trouve (pas pablo, la maison)
Meme si on peut pas voir la cuisine, la maison est sympa. Plus serieusement, c'est l'occasion de rentrer dans l'univers de ce poete prix nobel archi connu ici.
Dejeuner ensuite dans une petit bouiboui avant d'aller a Viña del mar. Une espece d'enorme station balneaire assez moche mais impressionnante.
Nous allons a la plage non sans avoir investi dans un beach ball (ca c'est une idee qu'elle est bonne !). Il fait super beau et nous ne tardons pas a profiter de notre premier bain dans le pacifique, elle est froide au debut mais apres ca va ...
Retour ensuite dans les embouteillages. Nous dormons quasiment tous dans la voiture. nous sommes a la maison vers 21h00. 
Ce soir : repas de fete, on ouvre le foie gras et on debouchonne la bouteille de vin chilien ! Ce fois gras vient de france (evidement) et il a fait Buenos Aires - Santiago avec nous !!Il est delicieux (MERCI EDOUARD ET MARIANNE !!!!!!!!!!)
Bilan de la journee : c'etait la raja.

 

 

Samedi 28 fevrier 2004 (J+139)  (Vincent)

Journee au ralenti


Reveil tardif apres la journee chargee de la veille... nos principales activites jusqu au soir :
- 2 cybers (mise a jour photos et journal)
- tele : sur le cable chilien, on trouve un bon film a n importe quelle heure de la journee !
Apres le diner, rien de tel qu une bonne sortie pour nous remettre de toutes ces activites ereintantes : Sebastian, Marie, Tatan (prononcer "Tatane") et Antoine (le copain de Marie qui a fait l'ESTP comme Backy) sont au rendez vous. On enchaine les pitchers (env 2 litres de biere) dans deux bars differnets pour une tres bonne soiree... la raja !

 


Dimanche 29 fevrier 2004 (J+140)  (Romain)
Journee menach !


Aujourd hui, comme promis, nous aidons Sebastian au rangement de l'appart. Ce n'est pas une mince affaire, c est meme quasiment du sport. La cuisine est la salle la pire : on y retrouve un plat de riz pourri vieux de au moins un mois dans le four, chaque etagere est recouverte d'une couche de crasse de plusieurs milimetres, etc ...
Bref, pas de quoi chomer pendant la journee : juste une pause McDO. Vers 19h00, la besogne est a peu pres terminee. Pour la soiree, Marie nous a prevu un petit diner chez un goupe d'expat francais. Seb est le seul chilien, c'est le monde a l'envers !
La soiree est tres sympa, autour d'une bonne grillade et d'un vin chilien memorable. On ne se couche tout de meme pas trop tard, demain est un grand jour !



Lundi 1er mars 2004 (J+141)  (Vincent)
Santiago centro - Santiago aeropuerto
25km total : 6796km

Avions... 1ere


Le temps passe a une vitesse folle... a peine nous sentons nous a notre aise a Santiago qu il faut deja songer a repartir. Pour notre dernier petit dejeuner chilien, Marie debarque a l appart avec une bonne baguette toute fraiche... muy buena onda !
Nos valises faites, il est temps de dire au revoir a nos "coloc'", Marie et Sebastian. Nous avons passe une excellente semaine chez eux et j etais vraiment ravi de faire leur connaissance ! J en profite d ailleurs pour envoyer de grosses bises a Bilou, Sebastian, Diego, Tatan et Antoine, en esperant qu'ils les recevront...
Ca fait maintenant une semaine que nous ne sommes plus montes sur un velo... ce qui ne nous a pas empeche de continuer a grailler comme quatre. Resultat : je suis a + 4kg par rapport au depart...
Heureusement pour nous, on ne perd pas aussi vite les bonnes habitudes et nous avalons avec une etonnante facilite les 25km qui nous separent de l aeroport... il est 13h, le vol est a 22h40... c est large pour preparer nos velos et remorques pour le vol.
17h30 : tout est pret, nous avons dejeune, nous attendons notre heure.
19h45 : c est la panique a l enregistrement. On veut nous faire payer un supplement de 80 dollars par velo !
20h15 : le probleme est regle, non sans avoir vu au passage 3 responsables... ouf !
- La suprise du jour : "tiens, notre vol fait une escale de deux heures a Lima, cool !"
- la fausse bonne surprise : nos sieges d'avion sont equipes de mini televiseur. Au programme sur le vol : jeux video, musique et films super recents... nous sommes deja tout exites rien qu a la vue du programme !
Apres 5 heures de vol, nous nous rendons a l evidence : notre beau joujou est HS... snif !
3 heures du mat' : on nous distribue le fameux formulaire d entree aux States : "Etes vous trafiquant de drogue ?", "Avez vous l intention de mener une attaque terroriste aux USA ?"... etc... autant dire que si vous cochez "yes" a l une de ces questions, on vous renvoie chez vous a coup de "ranjos" au derriere.
Il est 6h du mat' heure chilienne, je peine a ecrire ces dernieres lignes. Il est temps de faire un gros dodo, boules Quies fourees au fond des oreilles et bandeau sur les yeux.

 

 

France (départ)

Espagne

Maroc

Sénégal

Argentine

Chili

Taiwan

Chine

Vietnam Cambodge Thailande Malaisie

Scandinavie

Allemagne

Pays-Bas

Belgique

France (Retour)

 

Retour page d'accueil