France (départ)

Espagne

Maroc

Sénégal

Argentine

Chili

Taiwan

Chine

Vietnam Cambodge Thaïlande Malaisie

Scandinavie

Allemagne

Pays-Bas

Belgique

France (Retour)

 

Retour page d'accueil

 

 

PAYS-BAS

 


Mercredi 21 juillet 2004 (J+287) ROMAIN
Depart : Wydelsum (ALLEMAGNE)
Arrivee : Loppertum (HOLLANDE)
45 km Total : 15 113 km

Arrivee au pays de Dave et de la mimolette

Apres une nuit de beau temps incroyable, nous nous levons ce matin, a 9h10 apres une enooorme nuit, sous un ciel tout gris.
Il nous en faut plus pour nous effritter le moral et nous partons plein d'entrain pour affronter la journee.

Une piste cyclable cabossee, mal aiguillee, des indicqtions d'un charmant couple de "vieux" suffisent a casser notre entrain et a nous faire rater le ferry de 11h. Comme le prochain est a 17h30, c la lose ...

Heureusement, nous avons plein d'activites pour faire passer le temps sous le soleil comme profiter des toilettes de la compagnie (du trois etoiles), acheter une carte de la Hollande, etudier notre itineraire, faire les courses, dejeuner dans le parc de Endem ou chercher un cyber cafe.
Pour le cyber, nous ne trouvons qu'une borne internet gratuite mais peu pratique ... nous ne pouvons faire la grande mise a jour voulue.

Une autre activite s'impose alors a nous : la douche !!! Nous degageons en effet tous les trois une odeur pestinentielle et comme tout port, Endem possede des douche publique. Comme c'est quand meme un euro, Yannik propose de se laver en live au robinet juste devant...nous devons le raisonner, il est un peu trop dans le voyage le Yannou !!! Notre astuce et notre fourberie permettra de se doucher a trois et de faire chacun une lessive pour un euro en tout !!

Nous nous rendons ensuite a l'embarcadere, sous un soleil de plomb pour attendre le bateau (on veut pas le rater) en jouant au beach ball ou autre activites champetres.
A l'heure dite nous voyons se pointer un vieux rafiot et c'est pour nous ... Heureusement, nos velos sont acceptes (moyennant un supplement gratuit) et nous pouvons faire tranquillement la travesee en goutant (pain plus nutella etale avec parcimonie) et admirant les eoliennes tandis que le ciel se couvre.

En Hollande, nous quittons la ville et longeons un petit canal typiquement Hollandais avec ses pont levis : Superbe. Malheureusement, il y a la pluie par petites goutes et un acceuil timide des locaux qui nous renvoient aux nombreux campings dans leur anglais parfait.

Nous parvenons a trouver un coin d'ecole nickel ou nous sommes autorises a rester jusque le lendemain 7h00. Nous nous apprettons a entamer l'apero lorsqu'un chauve en petit short et en velo vient avec son inquisiteur. Son message passe rapidement : autorisation ou pas, il faut partir

"Toi qui demandais quand etais notre pire plan lose ... bein voila t'y es !" s'exclame Vincent a Yannick en rangeant le rechaud. Et il n'a pas vraiment tord.

Heureusement, tout s'arrange. Malgre l'heure tardive (21h), nous sommes acceuillis chez un exploitant de tulipe qui nous laisse un de ses grands hangar pour la nuit avec WV douche (a croire qu'il le fait expres, pile le jour ou on s'est lave !). L'apero et les pates sont pris en musique. il faut ensuite se coucher car nous serons leves demain mat a 6h. Ca tombe bien car demain "qu'il neige ou qu'il vente" on fait 100 bornes.


Jeudi 22 Juillet 2004 (J +288) Yannou
Depart: Loppersum
Arrivee: Nesthoek
103 km (total: 15216 km)

"cent bornes"
Le premier qui trouve les 5 calembours se verra offrir une Heineken par Roro!


On etait prevenu, mais le reveil a 6h de notre genereux hote a ete dur. Un peu moins peut etre pour vincent qui filait a la douche quand Roro et Yannou luttaient contre Morphee. Pour mieux les encourager a ne pas quitter le domaine des reves, quelques jolies tulipieres se pointainet au lever du jour. Tout cela ravivait la fine equipe qui filait des 7h en se demandant si ils pouvaient integrer l' industrie tulipiere avec leurs qualifications. en tout etat de cause l' enigme plosee par notre hote: 'la culture des tulipes, ca paye mal, on travaille beaucoup, mais ca me plait" n' a plus de secret pour nous. Apres une petite vingtaine de kilometre, mous petit-dejeunons a Winsum, sur le parking du supermarche, en attendant son ouverture. Nous en repartons les sacoches pleines sur les routes extraplates avec quelques pauses roseaux-WC accrobatiques. Le dejeuner se fera sur une aire de repos pour route departementale dans la zone la plus frequentee de notre periple d' aujourd'hui. Dans l' apres midi, nous nous arretons pour la premiere pause gouter dans une petite ville au bord d' un canal. Suivant l' exemple ddes gamins locaux, nous n' hesitons pas a y piquer une tete. L' eau n' est pas si fraiche. Remontees acharnees et relents d' essence reduisent toutefois le charme de cette baignade. Plus loin (km soixant huit, 6 kilometres apres), l' ascencion d' un pont metallique constitue l' Olan de l' etape. roro et Vincent n' y sont pas bavards. Yannou, plus motive a l' idee de valider ses 100 bornes, s' accroche. Aores une deuxieme pause gouter speciale longue distance nous arrivone en zone moutonnisee. C' est comme d' habitude tres motivant. Mais c' est la chasse au mechoui restant vaine qu' enerve Vincent. Nous trouvons donc un giote dans une ferme au bord de la route, sitot franchie la barre des 100 kms. apres une discussion mi-hollandais, mi-allemand, puis mi-anglais le fermier nous donne son accord. Ce soir on va se choucher tot...


Samedi 24 juillet 2004 (J+290) ROMAIN
Depart : Shernerhorn
Arrivee : Hazerwoode Dorp
91,5 km Total : 13 408 km

L'echec du triple !


Le reveil de Yannou est unanimement rejete et rejete de quelques minutes. Au programe avant le depart : rangeage des affaires, petit dej, lavage de dent et evidement trampoline : meme si ca lui fait mal au dos Vincent ne peut s'empecher d'y aller !!

un adieu plus tard a nos hotes et c'est parti. La journee est moyenne au niveau meteo mais il ne pleut pas donc tout va bien. Nous voulons aujourd'hui faire 100 km pour realiser le triple historique soit trois journees de plus de 100 km de suite. C'est malheureusement compromis puisque nous devons faire deux faire deux fois les courses (he oui, demain c'est dimanche ... tout est ferme, on avait oublie) et que nous perdons beaucoup de temps en navigation : pour passer entre Haarlem (aucun lien) et le port d'amsterdam, Yannou nous guide comme une brele !

A la force des mollets nous parvenons tout de meme traverser la grande zone urbaine et atterrisons dans un quartier assez huppe : des cannaux, des pont levis, des maisons avec jardin donnat sur le canal et garage a la james bond pour le bateau !

En fin de journee, nous nous retrouvons a 20 km de Rotterdam et nous offre meme le cafe. C'est l'occasion d'une longue discussion pendant laquelle nous apprenons que nos hotes sont actuellement deloges par le gouvernement qui veut implanter une foret sur leur terrain. Ils ont evidement du mal a digerer la nouvelle, d'autant plus que leur maison est une vieille maison de famille!! Notre discussion prenant une grande partie de la soiree, il nous reste peu de temps pour l'apero et les pates. Nous nous couchons donc tard, demain e reveil est a 7h30, ca va etre dur !

Remarque : le triple a finelement echoue a cause de la proximite de Rotterdan, seulement a 20 km et absoluement pas a cause de notre forme physique en tout cas a cause de Vincent ou moi. Nous avons cependant remarque un leger boitillement deYannick dans la soiree ...


Dimanche 25 juillet 2004 (J+291) Yannou
Depart : Hazerwoode Dorp
Arrivee : Numansdorp
61 km Total : 15 470 km

Rotterdam sous la pluie


C' est avec les pires difficultés que nous émergeons sur le coup de huit heures moins le quart. Le temps de ranger les bagages, de manger quelques tartines et de faire nos adieux à la petite famille qui nous acceuillait et nous voilà sur la route, sous la pluie. Le ciel bouché ne nous laisse que peu d' espoirs: on va passer une journée humide. Nous avancons tranquillement le long des travaux du futur TGV Paris-Amsterdam et tombons danas le panneau d' une blagounette rotterdamoise (qu' on ne rencontrera plus) consistant à tordre le flechage pour cycliste de sorte à ce que les touristes s' égarent. Roro semble déja fébrile, d' ailleurs il a du mal à enir le rythme aujourd' hui. Vincent étant à la peine aussi, nous prenone l' initiative de profiter de l'offre exceptionnelle d' un cyber café en inauguration. 2h plus tard, nous sortons pour une ballade cycliste dans un rotterdam pluvieux. C' est quelque peu décevant de prime abord. Nous nous réfugions donc dans la gare pour manger nos sandwiches. C 'est sec et chauffé (le 25 Juillet!!!)... au poil! On profite du bureau de presse pour récupérer quelques journaux francais puis on part en vadrouille dans le centre. c'est toujours décevant. Quelques endroits jolis tout de meme: Museumgarden entre autres. après s' être paumés dans le port, nous prenons la tangente et fuyons vers la ville pour retourner tel doc Gynéco vers la campagne. après moults détours, un ancien nous indique un tunnel pour franchir un gors cancal genant. La tradition de la mauvaise indication des vieillars se confirme et nous noue reperdons. Par chance nous finissons par nous repérer et explosons enfin ke record de vitesse de la journée avec un vaillant 30 à l' heure. Un gouter au bout du tunnel et nous enchainons sous la pluie en quete d' un hangar pour dormir au sec. après une ferme à fraises déserte, nous trouvons refuge dans une ferme à choux de Bruxelles où une famille sympatique nous prête un hangar avec cuisine. Enfin de la chance. Les pates (au pesto pour changer) nous ravigotent demain on aura une bonne grosse journée à rouler.


France (départ)

Espagne

Maroc

Sénégal

Argentine

Chili

Taiwan

Chine

Vietnam Cambodge Thaïlande Malaisie

Scandinavie

Allemagne

Pays-Bas

Belgique

France (Retour)

 

Retour page d'accueil